Vie en Finlande

Villes

Avoliitto
theme icon

Union libre

L'union libre est une relation dans laquelle les conjoints vivent ensemble sans être mariés entre eux. En Finlande, le début d'une union libre, les règles du couple et la fin de l'union libre relèvent de la sphère privée de chaque couple. L'union libre n'est enregistrée nulle part.

Contrairement aux couples mariés,

  • les partenaires d'une union libre n'ont pas de devoir mutuel d'entretien.
  • les partenaires non mariés n’héritent pas l’un de l’autre.
  • le ou la partenaire non marié(e) ne peut pas toucher une rente de veuvage si son/sa conjoint(e) décède.

Vous pouvez prendre un nom de famille commun si

  • vous avez des enfants en commun
  • vous vivez ensemble depuis au moins cinq ans

Si vous voulez prendre un nom de famille commun, veuillez envoyer votre demande de changement de nom à l’Office local d’enregistrement.

Si vous vivez ensemble dans le même appartement de manière permanente, vous faites partie du même ménage. Ceci a un impact si vous faites une demande d'allocation de subsistance auprès de Kela, par exemple.

Vous trouvez plus d’informations sur l'allocation de logement d'un couple non marié à la page Aide au logement sur le site InfoFinland.

Union libre débutée à l'étranger

L'union libre peut constituer un motif pour l'obtention d'un permis de séjour. Les autorités considèrent toujours l'octroi d'un permis suivant le cas.

L'enfant dans un couple non marié

L'union libre peut constituer un motif pour l'obtention d'un permis de séjour. Les autorités considèrent toujours l'octroi d'un permis suivant le cas.

Reconnaissance de la paternité (Isyyden tunnustaminen)

Si vous êtes mariés et si vous avez un enfant pendant cette union, le père doit reconnaître son enfant. Si la paternité n’est pas reconnue, l’enfant n’a pas de père officiellement et la mère assume seule l’entretien et la garde de l’enfant, même si vous vivez ensemble. La paternité peut être reconnue pendant la grossesse au centre de maternité. Quand l’enfant est né, la paternité peut être reconnue chez le défenseur des enfants de votre municipalité. La paternité est confirmée par le bureau local d’enregistrement.

Une fois la paternité confirmée,

  • l'enfant peut recevoir le nom de famille du père
  • le père peut être tuteur légal, soit avec la mère, soit seul. Le tuteur légal (huoltaja) est une personne qui assume la garde et l'éducation de l'enfant.
  • le père a le devoir de participer à l'entretien de l'enfant
  • l'enfant a le droit à la succession de son père, de la famille de celui-ci et vice versa
  • l'enfant a le droit à une pension de survie si le père décède

Si le père ne reconnaît pas sa paternité, la mère peut demander la confirmation de la paternité en justice.

linkkiSosiaali- ja terveysministeriö:
Reconnaissance et confirmation de la paternitéfinnois | suédois

Nom de famille de l’enfant du couple en concubinage

Lorsque l’enfant naît dans une famille en concubinage, il peut prendre

  • le nom de famille de sa mère ou
  • celui de son père, si la paternité a été confirmée ou
  • le nom de famille commun de ses parents ou
  • le nom de famille composé, s’il est formé des noms de famille de ses parents.

Si les parents n’ont pas de nom de famille en commun, mais qu’ils ont des enfants en commun, l’enfant peut prendre le même nom de famille que ses frères et sœurs.

Vous pouvez faire une demande de nom famille commun avec votre concubin si

  • vous avez vécu ensemble pendant plus de cinq ans, ou
  • Si vous avez un enfant en commun.