Passer au contenu
Lapsen terveys

Santé de l'enfant

Publié03.10.2022
En Finlande, les enfants bénéficient de services de santé globaux de qualité. Les services de santé publique, par exemple, les centres de la petite enfance et les services de santé scolaire sont bon marché ou gratuits. De plus, il existe de nombreux services de santé privés.

Si votre enfant a une commune de domicile (kotikunta) en Finlande, il a le droit d'utiliser les services de santé publics. L’enfant a le droit d’utiliser ces services aussi sans avoir de domicile. Par exemple, les demandeurs d’asile de moins de 18 ans ont droit à ces services.

Consultez la page Commune de domicile en Finlande sur le site InfoFinland.

Si vous êtes couvert par l'assurance maladie (sairausvakuutus) finlandaise, vous pouvez souscrire pour votre enfant une assurance couvrant des frais de prestations de santé.

Lorsque l'enfant tombe malade

Un enfant qui présente de la fièvre ou d’autre symptômes ne peut pas être amené à son lieu de garde. Lorsqu'un enfant de moins de 10 ans tombe subitement malade, la mère ou le père peut rester à la maison pour s'occuper de l'enfant. Ce congé peut durer au maximum quatre jours. La convention collective de travail stipule si le salaire sera versé ou non pour cette période.

Si un enfant tombe malade au milieu de la journée scolaire, il est soigné à l'école. Si nécessaire, il est emmené au centre médico-social de sa commune.

Si un enfant malade a besoin du médecin ou de l’infirmier, prenez contact avec le centre médico-social (terveysasema) de votre commune ou avec un centre médical privé. Les centres médico-sociaux sont ouverts du lundi au vendredi, en général de 8 h à 16 h. Il est conseillé de téléphoner au centre médico-social tôt le matin, dès l'ouverture du secrétariat pour les rendez-vous. Là, on évaluera quels soins sont nécessaires pour l’enfant.

Le soir et le weekend, les centres médico-sociaux sont fermés. Les maladies apparaissant soudainement sont alors soignées à la permanence des urgences (päivystys). Si votre enfant ne requiert pas de soins immédiats, veuillez attendre l‘ouverture du centre médico-social. La permanence des urgences pour les enfants et les jeunes est souvent une unité séparée.

Vous pouvez aussi prendre rendez-vous dans un centre médical privé. Ils sont souvent ouverts le soir aussi et on peut parfois y avoir un rendez-vous plus rapidement. Cependant, les services de santé privés sont nettement plus coûteux pour le patient que les services publics.

Si vous croyez que l'enfant a été intoxiqué, vous pouvez demander des conseils au Centre d'information sur l'intoxication (Myrkytystietokeskus). Son assistance téléphonique est ouverte 24 heures sur 24 au numéro de téléphone suivant (09) 471 977.

Si un enfant se trouve en danger de mort ou a été victime d'un accident, téléphonez au numéro d'appel d'urgence (hätänumero) 112. L'ambulance est prévue uniquement pour les situations sérieuses et urgentes. Ne téléphonez pas au numéro d'appel d'urgence dans un cas de maladie ordinaire.

Vous obtiendrez plus d'informations sur les cas d'urgence à la page Cas d'urgence sur le site InfoFinland.

Santé de la petite enfance

Les soins de santé des enfants en âge préscolaire sont généralement assurés par le centre de la petite enfance. L’enfant commence généralement l’école l’année où il fête ses 7 ans. Le centre de la petite enfance suit et soutient la croissance et le développement physique, psychique et social de l'enfant en âge préscolaire. Les enfants vont régulièrement au centre de la petite enfance où ils sont reçus par un médecin ou par un(e) infirmier(e) de santé publique.

L'infirmier suit le développement de l'enfant, vaccine les enfants et donne des informations sur une alimentation adéquate. L'infirmier viendra également en visite au domicile de l'enfant peu après la naissance.

Les services de consultation post-natale de votre commune sont gratuits. Si vous êtes domiciliée en situation régulière dans une commune finlandaise, vous avez le droit d'utiliser les services du centre de consultation infantile de votre commune. Vous obtiendrez plus d'informations à la page Commune de domicile en Finlande sur le site InfoFinland.

L'enfant obtient sa propre carte de consultation du centre de la petite enfance Munissez-vous toujours de cette carte quand vous allez au centre de consultation. L’infirmier/infirmière y indique toujours les données sanitaires et les vaccins de l’enfant. Une carte de consultation électroniques est utilisée dans certaines villes.

Lorsque vous déménagez en Finlande ou d’une commune finlandaise à une autre, il est recommandé que vous contactiez le centre de la petite enfance de votre domicile. Vous pourrez ainsi vous assurer que votre enfant sera convoqué à temps au centre de la petite enfance.

Santé des enfants en âge scolaire

Chaque école possède son médecin et infirmier(e) titulaire. L'infirmier examine les enfants à l'école où il est présent certains jours de la semaine. Les élèves peuvent aller eux-mêmes chez l'infirmier s'ils ont des problèmes. Si un accident arrive à l'école, l'enfant reçoit les premiers secours. Des informations sur les services de santé scolaires figurent sur le site du Ministère des affaires sociales et de la santé (Sosiaali- ja terveysministeriö).

LienSosiaali- ja terveysministeriö

Service de santé scolaire

Vaccins

En Finlande, on propose aux enfants des vaccins (rokotus) contre plusieurs maladies contagieuses. Les vaccins sont donnés au centre de consultation infantile (lastenneuvola) et dans le cadre des services de santé scolaire. Les vaccins qui relèvent du programme des vaccins sont gratuits pour les familles. Les vaccins sont facultatifs. La plupart des enfants reçoivent les vaccins d’après le programme des vaccins finlandais. Veuillez informer l’infirmière des vaccins que votre enfant a reçu avant son arrivée en Finlande.

Si vous souhaitez que votre enfant reçoive un vaccin en dehors du programme de vaccins, prenez rendez-vous chez un médecin. Ce dernier pourra prescrire une ordonnance pour le vaccin en question et l'infirmier pourra vacciner votre enfant. Vous devez acheter vous-même votre vaccin à la pharmacie.

Maladie chronique ou garde d'un enfant handicapé

Vous pouvez faire une demande d’allocation spéciale de soins pour un enfant de moins de 16 ans qui est gravement malade ou pour la garde ou la rééducation d’un enfant handicapé, et que vous ne pouvez pas travailler pour cette raison. Comme alternative à l’allocation spéciale de soins, vous pouvez avoir droit à l’allocation de rééducation pendant la période de soins de rééducation de l’enfant.

Circoncision des garçons

La circoncision (ympärileikkaus) est toujours une opération irréversible. Si elle est effectuée pour des raisons non-médicales, il est porté atteinte à l’intégrité physique du garçon. La circoncision ne peut être effectuée que par un médecin dûment qualifié. Une autorisation signée des tuteurs du garçon est nécessaire pour la circoncision. Si l’enfant possède deux tuteurs, l’autorisation des deux tuteurs est obligatoire pour effectuer l’opération, autrement elle ne peut pas avoir lieu. Le garçon a le droit de refuser l’opération.

Il est interdit de procéder à l’excision sans analgésie et l’opération doit avoir lieu dans des conditions stérilisées. Une circoncision non-médicale ne relève pas des soins de santé pris en charge par les pouvoirs publics, elle ne peut dont pas être effectuée dans un centre de santé public et les frais sont à charge de la personne.

Plus d’informations sur la circoncision au centre de soins familial, auprès du médecin du centre de santé, de l’infirmier scolaire ou du médecin scolaire.

Mutilation génitale des filles

La mutilation génitale féminine est un crime en Finlande. Elle peut donner lieu à une condamnation de plusieurs années d'emprisonnement. Faire faire une mutilation génitale féminine à l'étranger est aussi un acte criminel.

La mutilation des organes génitaux causent de nombreux problèmes de santé graves et sont également néfastes pour la santé à l’âge adulte. La mutilation est également une expérience effrayante et traumatisante pour l’enfant.

Informations locales