Vie en Finlande

Villes

Suomalainen koulutusjärjestelmä
theme icon

Le système d’éducation finlandais

En Finlande, l’éducation est de haut niveau. Les différences entre les résultats d’apprentissage des différentes écoles restent moindres, et la presque quasi-totalité des élèves termine l’école fondamentale selon les objectifs fixés. L’enseignement préscolaire, l’enseignement fondamental et l’enseignement du second degré sont gratuits, et après cela aussi, la majeure partie de l’éducation est gratuite. L’objectif est que tous les enfants aient la possibilité de bénéficier d’un enseignement de qualité, indépendamment des revenus de la famille, et qu’ils grandissent en tant que citoyens actifs.

Le système d’éducation comprend l’éducation précoce, l’enseignement préscolaire, l’enseignement fondamental, l’enseignement du second degré et l’enseignement supérieur. La formation pour adultes s’adresse aux adultes et elle comprend de nombreuses possibilités allant de l’enseignement fondamental à la formation dans une école supérieure.

Éducation précoce

En Finlande, les enfants ont droit à une éducation précoce avant d’aller à l’école. L’éducation précoce est organisée dans les garderies, chez les assistantes maternelles agréées. L'enfant peut également participer à l'enseignement précoce avec un de ses parents au centre aéré (parc de jeux). L’enfant peut bénéficier d’un enseignement précoce un minimum de 20 heures par semaine ou plus, si les parents étudient ou travaillent. L’objectif est de soutenir le développement de l’enfant et son bien-être. L’enfant apprend, entre autres, les aptitudes sociales et manuelles, ainsi que diverses connaissances. L’enfant acquiert aussi des compétences qui l’aident à mieux apprendre.

Les journées comprennent beaucoup de jeux et d’activités en plein air. Si la langue maternelle de l’enfant est une autre langue que le finnois ou le suédois, il obtiendra un soutien pour apprendre le finnois ou le suédois. Un enseignement spécifique peut aussi être prodigué s'il en a besoin.

En Finlande, les communes sont chargées d’organiser l’éducation précoce. Elle est financée avec les fonds fiscaux et c’est la raison pour laquelle elle est moins chère pour les familles. De plus, il y a des établissements d’éducation précoce privés en Finlande. Des enseignants de l'éducation précoce et assistants maternels formés travaillent avec les enfants.

En savoir plus sur l’éducation précoce sur la page d’InfoFinland : Garde des enfants.

Enseignement préscolaire

En Finlande, les enfants doivent participer à l’enseignement préscolaire pendant un an avant le commencement de la scolarité obligatoire. Généralement, l’enseignement préscolaire commence l’année où l’enfant a six ans. L’enseignement est organisé par les communes et il est gratuit pour la famille. Il est dispensé par les enseignants de l'éducation précoce qui ont obtenu leur diplôme à l’université. L’enseignement préscolaire est généralement dispensé du lundi au vendredi quatre heures par jour. L'enfant peut également participer à l'enseignement précoce, si les parents travaillent ou étudient.

Pendant l’année, l’enfant apprend des compétences qui lui seront utiles à l’école, comme l’alphabet. Toutefois, il n’apprend pas encore à lire à ce stade-là. Si la langue maternelle de l’enfant est une autre langue que le finnois ou le suédois, il obtiendra un soutien pour apprendre le finnois ou le suédois. La journée comprend également des jeux et des activités en plein air.

En savoir plus sur la page d’InfoFinland : Enseignement préscolaire.

Enseignement fondamental

En Finlande, l’enseignement fondamental commence l’année où l’enfant a l’âge de sept ans. Tous les enfants qui résident en permanence en Finlande doivent participer à l’enseignement préscolaire Il y a neuf classes à l’école fondamentale. La scolarité obligatoire se termine lorsque l’enfant a suivi tout le programme scolaire de l’enseignement fondamental, ou que dix ans se sont écoulés après que la scolarité obligatoire a commencé.

En Finlande, l’enseignement préscolaire est régi par la législation. De plus, les bases du programme scolaire national et les programmes scolaires locaux sont utilisés.

L’enseignement préscolaire est mis en place par les communes. Il est financé avec les fonds fiscaux et c’est la raison pour laquelle il est gratuit pour les familles. Il y a près de 20 heures de cours dans les classes inférieures, mais le nombre d’heures augmente dans les classes supérieures.

En Finlande, tous les enseignants de l’école fondamentale sont titulaires d'un master. Les instituteurs/institutrices de l’école fondamentale, qui enseignent les classes 1-6, sont spécialisés dans les sciences de l’éducation. Les enseignants des classes 7-9 sont spécialisés dans les matières qu’ils enseignent.

Les enseignants disposent d’une grande liberté pour planifier les cours de manière autonome sur la base d’un programme scolaire national et local. Dernièrement, le programme scolaire a mis l’accent sur des entités regroupant plusieurs matières, sur l’examen des phénomènes du quotidien, sur l’informatique et sur la technique de communication.

Les enfants ont souvent le même enseignant principal pendant les six premières années. Il apprend à bien connaître ses élèves, et il sait adapter son enseignement selon leurs aptitudes. Un des objectifs importants est que les élèves apprennent à penser par eux-mêmes, et qu’ils assument eux-mêmes la responsabilité de leur apprentissage.

L’enseignant évalue les progrès réalisés par les élèves à l’école. À l’école fondamentale, c’est l’enseignant qui donne toutes les notes. Il n’y a pas d’examens nationaux à proprement parler. Par contre, les résultats d’apprentissage font l’objet d’évaluations sur la base d’échantillons. Ils sont généralement organisés en 9e classe.

Si l’enfant ou le jeune vient de déménager en Finlande, il pourra bénéficier d’un enseignement préparatoire à l’enseignement fondamental. Cet enseignement préparatoire dure généralement un an. Après cela, l’élève pourra continuer d’étudier le finnois ou le suédois en seconde langue ou langue S2 s’il a besoin de soutien dans son apprentissage linguistique.

Les immigrés adultes qui n’ont pas de certificat d’études de l’école fondamentale de leur propre pays peuvent suivre l’enseignement fondamental au lycée pour adultes.

En savoir plus sur l’enseignement fondamental sur la page d’InfoFinland : Enseignement fondamental.

Éducation du second degré

Les options les plus courantes après l’école fondamentale sont le lycée et la formation professionnelle. C’est une éducation de second degré. Cette éducation de second degré est normalement gratuite pour l’étudiant. Cependant, il faut soi-même acheter les livres et autre matériel d’étude.

Lycée

Le lycée est une formation d’enseignement général qui ne débouche pas sur une profession. Au lycée, on étudie les mêmes matières qu’à l’enseignement fondamental, mais l’enseignement est plus exigeant et plus autonome. À la fin du lycée, les étudiants passent généralement le baccalauréat. Les études au lycée durent environ 2-4 ans selon l’étudiant. Après cela, il est possible de postuler pour entrer à l’université, à l’école professionnelle supérieure ou pour suivre une formation professionnelle basée sur le lycée.

Dans la plupart des lycées, la langue d'enseignement est le finnois ou le suédois. Dans les grandes villes, certains lycées dispensent l’enseignement dans une autre langue, en anglais ou français, par exemple.

Les adultes peuvent suivre des études lycéennes au lycée pour adultes. Là, il est possible de passer soit des cours distincts, soit la totalité du programme d’études lycéennes et le baccalauréat. L’enseignement peut comprendre de l’enseignement sur place, à distance, en ligne et des études autonomes.

En savoir plus sur les études lycéennes sur la page d’InfoFinland Lycée.

Formation préparatoire au lycée

De bonnes compétences en langues sont exigées pour le lycée. Si la langue maternelle de l’étudiant est une autre langue que le finnois ou le suédois, et que ses compétences linguistiques ne sont pas encore suffisantes pour suivre des études au lycée, il est possible de demander à suivre la formation préparatoire de niveau lycée (appelée formation LUVA). En savoir plus sur les études lycéennes sur la page d’InfoFinland Formation préparatoire au lycée.

Formation professionnelle

La formation professionnelle est plus proche de la pratique que les études lycéennes. Vous pouvez y étudier un diplôme professionnel de base en trois ans environ. Après cela, il est possible de poursuivre ses études et de passer un diplôme professionnel ou un diplôme professionnel spécialisé. L’apprentissage au travail constitue une partie essentielle du diplôme. Si vous voulez, il est possible de poursuivre ses études professionnelles jusqu’à l’École supérieure.

Il est également possible de passer un diplôme professionnel ou un diplôme professionnel spécialisé en tant que qualification fondée sur les compétences.

Il est également possible de passer un diplôme professionnel par contrat d’apprentissage. L’étudiant travaille alors sur un lieu de travail de son domaine, il perçoit pour son travail un salaire correspondant au moins à celui de de l’apprentissage et il suit ses études en même temps.

En savoir plus sur la page d’InfoFinland Formation professionnelle.

Cours préparatoire pour formation professionnelle

Si les compétences linguistiques ou d’études ne suffisent pas pour suivre une formation professionnelle, vous pouvez avant cela demander à participer au cours préparatoire pour formation professionnelle (VALMA). En savoir plus sur la page d’InfoFinland Cours préparatoire pour la formation professionnelle.

Études supérieures

Après les études du second degré, il est possible de poursuivre des études supérieures. En Finlande, les écoles supérieures professionnelles et les universités organisent ces études.

À l’école supérieure, les études peuvent être gratuites ou payantes pour l’élève. Il faut payer les frais annuels si vous n'êtes pas citoyen d’un pays de l’UE ou de l’EEE, ni un membre de la famille d’un citoyen de ces pays, et si vous suivez un diplôme supérieur en langue anglaise de niveau inférieur ou supérieur.

En savoir plus sur la page d’InfoFinland Étudiant étranger en Finlande.

Écoles supérieures professionnelles

L’enseignement à l’école supérieure professionnelle a une approche plus pratique qu’à l’université. L’enseignement comprend également l’apprentissage au travail. Il est possible d’obtenir un diplôme supérieur professionnel en 3,5–4,5 ans. Après cela, si vous voulez continuer les études et obtenir un diplôme supérieur professionnel de haut degré, vous devez d’abord obtenir trois ans d’expérience dans le même domaine que celui du diplôme. En savoir plus sur la page d’InfoFinland : Écoles supérieures professionnelles.

Universités

L'enseignement universitaire est basé sur la recherche scientifique. À l’université, il est possible de passer un diplôme supérieur de niveau inférieur environ en trois ans et après cela, un diplôme d’école supérieure de haut niveau en deux ans environ. Les universités mettent en place un enseignement en anglais dans certains programmes d’études. Dans la plupart des programmes d’études, la langue d’enseignement est toutefois le finnois ou le suédois.

Lorsque vous avez passé un diplôme de master, vous pouvez demander d’avoir le droit de continuer vos études et de passer un diplôme de licence ou de doctorat.

En savoir plus sur la page d’InfoFinland : Universités.

Faire une demande de formation

La page d’InfoFinland Faire une demande de formation contient des informations sur les démarches à suivre pour postuler pour une formation de second degré et pour une formation supérieure en Finlande. Si vous planifiez des études en Finlande, vous trouverez aussi des informations sur les pages d’InfoFinland Étudiant étranger en Finlande et Étudiant.

Autres possibilités d'études

La Finlande compte de nombreux établissements qui proposent des cours aux gens de tous âges, mais qui ne débouchent pas sur un diplôme. La majeure partie des formations s'adresse aux adultes. Ce genre d'établissements regroupe les instituts populaires, les instituts pour adultes, les universités d'été, les centres d'études et les centres de formation sportive.

Les études proposent de la culture générale. Vous pouvez par exemple étudier les langues, les matières artistiques, les travaux manuels et la communication. Généralement, la formation occasionne des frais à l'étudiant.

Dans certains cas, la formation dans ces établissements peut être gratuite. Par exemple, si les cours de compréhension et rédaction écrites, et les autres études de langues ont été approuvés dans votre plan d'intégration, aucun frais ne sera perçu.

Études linguistiques

Si vous voulez étudier le finnois ou le suédois, vous trouverez des informations sur la page d’InfoFinland Langues finnoise et suédoise.