Vie en Finlande

Villes

Suomen historiaa

Histoire de la Finlande

Les premiers habitants arrivent en Finlande

Il y a environ 10 000 ans, les hommes commencèrent à s’installer en Finlande. Ils arrivaient de l’Est, du territoire de la Russie actuelle et du Sud en passant par les pays baltes. La langue finnoise est originaire de la Russie centrale, mais elle a également emprunté des éléments aux langues baltes et germaniques, entre autres. Une population de langue suédoise existe en Finlande depuis plus de 800 ans.

La Finlande en tant que partie de la Suède et de la Russie

La Finlande a appartenu à la Suède durant 600 ans, du Moyen-Âge jusqu’au début du 19e siècle. Durant cette période, la Suède et la Russie se sont souvent affrontées pour contrôler la Finlande. En 1809, toute la Finlande est passée sous le règne de la Russie lors de la victoire de la Russie sur la Suède.

La Finlande a appartenu à la Russie de 1809 à 1917. Durant cette période, la Finlande avait son propre gouvernement, c’est-à-dire que les Finlandais pouvaient prendre beaucoup de décisions de manière indépendante. Le souverain de la Finlande était cependant le tsar de Russie.

La langue finnoise, la culture et l’économie se sont considérablement développées sous la domination russe. Au début du 20e siècle, la Russie commença cependant à réduire l’autonomie de la Finlande, ce que les Finlandais n’acceptèrent pas.

Indépendance de la Finlande

Vers la fin de la Première Guerre mondiale, la Finlande s’est détachée de la Russie lorsque le Parlement finlandais a approuvé la déclaration d’indépendance le 6 décembre 1917. La Finlande est alors devenue un pays indépendant et ce jour se fête encore comme le jour de l’indépendance de la Finlande.

Au printemps 1918, une guerre civile a éclaté en Finlande, opposant les Rouges, qui représentaient les travailleurs et les Blancs, composés des bourgeois et des paysans. Cette guerre se termina en mai 1918 par la défaite des Rouges.

La Finlande indépendante devint une république dont le président était élu pour un mandat de six ans au lieu d’un roi ou d’un tsar et dont les lois étaient votées par un Parlement élu par le peuple.

Guerre d’hiver et Guerre de continuation

L’Union soviétique attaqua la Finlande à la fin du mois de novembre 1939. Durant la Seconde Guerre mondiale, la Finlande mena deux guerres contre l’Union soviétique : la guerre d’hiver de 1939 à 1940 et la guerre de continuation de 1941 à 1944.

À la suite de ces guerres, la Finlande perdit des territoires qui passèrent à l’Union soviétique. Plus de 400 000 Finlandais résidant dans ces territoires durent quitter leurs domiciles pour s’installer ailleurs en Finlande en tant que réfugiés. Le plus important pour les Finlandais était cependant que la Finlande n’ait en aucun moment été occupée durant la Seconde Guerre mondiale et qu’elle ait conservé son indépendance.

La Finlande de l’après-guerre

Après la guerre, les Finlandais craignaient que l’Union soviétique n’essaye de transformer la Finlande en un pays communiste comme elle l’avait fait pour ses autres pays voisins européens. La Finlande réussit toutefois à établir de bons rapports avec l’Union soviétique, à conserver son système social démocratique et à accroître son commerce avec les pays occidentaux. Elle fut longtemps obligée de maintenir un équilibre entre l’Union soviétique et l’Ouest dans sa politique extérieure.

Après les guerres, la Finlande se transforma en un pays industrialisé et cessa d’être un pays agricole. L’industrialisation de la Finlande permit aux Finlandais d’exporter de plus en plus leur industrie à l’étranger. La Finlande exportait principalement du papier et d’autres produits issus de l’industrie forestière.

Plusieurs choses changèrent dans la société finlandaise. Beaucoup de gens déménagèrent à la ville et de plus en plus de femmes commencèrent à travailler en dehors du foyer. Les services publics firent leur apparition, et ainsi naquirent le système de santé publique, la sécurité sociale et l’école élémentaire. Dans les années 60, des centaines de milliers de Finlandais déménagèrent en Suède où il y avait plus de travail et les salaires étaient plus élevés qu’en Finlande.

Des années 90 au nouveau millénaire

Après l’effondrement de l’Union soviétique au début des années 1990, l’économie finlandaise se retrouva dans une profonde récession partiellement due à la diminution du commerce avec l’Union soviétique. Plusieurs entreprises firent faillite et beaucoup de personnes perdirent leur emploi. Après la récession naquit en Finlande l’industrie de la haute technologie et de nouveaux emplois furent créés. De plus en plus de gens travaillèrent également dans le secteur des services.

Dans les années 90, de plus en plus de personnes d’autres pays commencèrent à immigrer en Finlande. Des réfugiés venaient de divers pays ainsi que des personnes d’origine finlandaise de l’ancienne Union soviétique. Beaucoup déménagèrent également en Finlande pour les études, le travail ou la famille.

En 1995, la Finlande devint un pays membre de l’Union Européenne (UE). En 2002, La Finlande fut parmi les premiers pays à adopter la monnaie commune, l’euro, et renonça à sa propre monnaie.

linkkiThisisfinland.fi:
Informations sur l'histoire de la Finlandeanglais | russe | français | espagnol | allemand | portugais