Suomen historiaa

Histoire de la Finlande

La Finlande a toujours été un petit pays nordique, situé entre l'Est et l'Ouest. L'histoire de la Finlande est le récit des voies de commerce, de la rencontre entre les cultures et de la vie à côtés des grands voisins.

L'histoire de la Finlande avant 1323

La Finlande a été occupée depuis l'ère glaciaire, env. 8800 ans avant le commencement de notre ère. La population s'est dans un premier temps développée le long des voies navigables, et elle a toujours été traversée par un trafic commercial animé. Le nom de la plus ancienne ville finlandaise de Turku signifie « lieu de commerce ».

Les sources écrites sur la Finlande remontent à partir des 12e et 13e siècles. À ce moment-là, la région de la Finlande fut annexée par les Croisades en tant que zone d’influence du Pape de Rome et du réseau des commerçants de la Hanse du Moyen-Âge.

L'Église catholique s'est répandu sur tout le territoire finlandais à partir de la Suède, et l'église orthodoxe de l'Est à partir de Novgorod, territoire actuel de la Russie. La bataille entre la Suède et la République de Novgorod s'est terminée en 1323 par le traité de Nöteborg visant à délimiter la frontière. À l'issue de la paix, la religion catholique s'est enracinée dans l'Ouest de la Finlande, et la religion orthodoxe à l'Est. Cette frontière religieuse existe toujours, mais à l'issue de la Réforme protestante, la religion catholique a laissé la place à la religion luthérienne.

La partie orientale de la Suède 1323-1809

1323 À l'issue du traité de Nöteborg, la majeure partie de la Finlande fait partie de la Suède. L'histoire de la Finlande comprend près de 500 ans d'histoire suédoise. La zone finlandaise servait de tampon vers l'Est, et les frontières ont été modifiées de nombreuses fois à l'occasion des différentes guerres.

Les Finlandais se considèrent comme des Européens occidentaux, car la période suédoise les a fortement liés à l'héritage culturel occidental. Par exemple, des soldats finlandais ont servi dans les troupes suédoises pendant la guerre de Trente ans en Europe centrale. À la même époque, des liens étaient cependant également entretenus avec les lieux de commerce de l'Est et avec l'église orthodoxe.

Événements importants

1523 Gustave Ier Vasa est couronné Roi de Suède et détache la Suède de l'Union de Kalmar

1543 Le premier alphabet en langue finnoise est publié en Finlande

1550 Helsinki est fondée pour faire concurrence avec Tallinn pour le commerce de la mer Baltique

1640 La première université finlandaise est fondée à Turku

La Finlande fait partie de l'Empire russe 1809-1917

La Russie a conquis la région de la Finlande de la Suède en 1808-1809. L'Empereur russe Alexandre I a donné à la Finlande le statut de Grand-Duché. La majeure partie des lois instaurées sous le joug suédois sont restées en vigueur. Pendant la période du pouvoir russe, la Finlande est devenue une zone spécifique, qui a été développée sur les ordres de l'Empereur. Par exemple, le centre de Helsinki a été construit pendant la période russe.

À partir de 1899, la Russie a resserré son emprise sur le Grand-Duché de la Finlande. La Finlande n'a pas pris part à la Première Guerre mondiale, mais le nationalisme a également eu une influence sur la zone de la Finlande. La Finlande a été autorisée à avoir son propre Parlement en 1906, et les premières élections ont été mises en place en 1907. La Finlande a proclamé son Indépendance le 6 décembre 1917, et le gouvernement bolchevique qui a pris le pouvoir en octobre en Russie a reconnu l'Indépendance finlandaise le 31/12/1917.

Événements importants

1812 Helsinki devient capitale

1827 L'ancienne capitale Turku est ravagée par un incendie, et le statut de Helsinki est renforcé

1860 La Finlande adopte sa propre monnaie, le mark finlandais

1906 Droit de vote universel et égal, aussi pour les femmes

06/12/1917 La Finlande se proclame indépendante

Phases initiales de l'Indépendance 1917-1945

La position de la Finlande au début de son indépendance était fragile. Une guerre civile sanglante éclate peu après l'Indépendance finlandaise. La guerre est menée entre le mouvement populaire rouge et les troupes du gouvernement blanc. Les Blancs étaient soutenus par l'Allemagne, et les Rouges par la Russie. La guerre se termina par la victoire des Blancs.

La Finlande faisait fortement partie de la zone d'influence allemande, car l'Union soviétique constituait une grande menace pour la sécurité de l'État. Dans les années 30, de nombreux mouvements de droite et d'extrême-droite étaient populaires, comme ailleurs en Europe.

En août 1939, l'Allemagne nazie et l'Union soviétique conviennent que la Finlande fait partie de la sphère d'influence de l'Union soviétique. Pendant la Seconde guerre mondiale, la Finlande a combattu contre l'Union soviétique à deux reprises, côté allemand,. La Finlande a perdu les deux guerres, mais l'Union soviétique n'a jamais occupé la Finlande.

Étant donné que la Finlande a réussi à défendre son territoire au lendemain de son indépendance, les guerres de la Finlande du 20e s. se sont déroulées alors que l'Indépendance de l'État finlandais s'est stabilisée.

Événements importants

1918 Guerre civile entre les Rouges et les Blancs.

1921 La loi sur l'obligation de la scolarité ordonne l'école primaire de 6 ans obligatoire pour tous.

1939–1940 La Finlande est engagée dans la Deuxième Guerre mondiale alors que la Guerre d'hiver éclate entre la Finlande et l'Union soviétique

1941–1944 La Deuxième Guerre mondiale se poursuit entre la Finlande et l'Union soviétique avec la Guerre de continuation

Reconstruction, industrialisation et Guerre froide 1945-1991

Ayant perdu la guerre, la Finlande doit verser de lourdes réparations à l'Union soviétique sous forme de marchandises. Les indemnités de guerre ont été versées, par exemple, sous forme de trains, de bateaux et de matières premières. La Finlande a financé la construction des marchandises par des prêts et des aides. La production des réparations de guerre a développé la Finlande agricole en pays industriel. Au gré de l'industrialisation, la population a migré des campagnes vers les villes.

En 1948, l'Accord d'amitié, de coopération et d'assistance mutuelle, aussi connu sous le nom Traité YYA, est noué entre la Finlande et l'Union soviétique, selon lequel les États s'engagent à se défendre conjointement contre les menaces extérieures. Pendant toute la période de la Guerre froide, dans la pratique la Finlande était dans la zone d'influence de l'Union soviétique, et la politique des affaires extérieures et intérieures était orientée par la peur de l'Union soviétique.

Événements importants

1948 Traité de YYA entre la Finlande et l'U.R.S.S

1952 Jeux olympiques à Helsinki

1968 Création du système scolaire finlandais fondamental

Fait partie de l'Europe depuis 1991 ->

La chute de l'Union soviétique et la croissance économique basée sur les prêts des années 1980 ont causé la récession finlandaise dans les années 1990. La pire période de la récession se situe au début des années 1990, alors que la Finlande comptait beaucoup de chômeurs, d'entreprises en faillite, et que l'État avait peu d'argent.

Depuis environ 1995, la Finlande connaît une croissance économique avec comme entreprise primordiale, le fabricant de téléphones portables Nokia. La Finlande a rejoint l'Union européenne en 1995, et a figuré parmi les premiers pays à adopter l'Euro comme monnaie courante.

Dates importantes

1991 La pire crise économique de l'histoire de la Finlande

1995 La Finlande devient un État membre de l'Union européenne

2000 La Finlande se situe en 1re position au concours de lecture de la première étude PISA

2002 L'Euro devient monnaie courante en Finlande

2007 Nokia vend une part de 40 % de la totalité les téléphones portables du monde entier