Passer au contenu
Kulttuurit ja uskonnot Suomessa

Les cultures et religions en Finlande

Publié13.07.2022

La Finlande compte environ 5,5 millions d’habitants. Les langues nationales sont le finnois et le suédois. La liberté religieuse règne en Finlande, cela signifie que chacun a le droit de choisir sa religion et de la pratiquer. Ces pages vous donnent des informations sur la population de Finlande, les religions, la liberté religieuse et la religion de l’enfant.

La population finlandaise

La Finlande compte environ 5,5 millions d’habitants. La Finlande est un pays à faible densité de population. La population est surtout concentrée dans les grandes villes et les agglomérations. La région de la capitale compte plus d’un million d’habitants.

Le finnois et le suédois sont les langues nationales de la Finlande. Près de 4,9 millions de personnes parlent le finnois comme langue maternelle et un peu moins de 300 000 personnes, le suédois. Après le finnois et le suédois, les langues les plus parlées sont le russe, l’estonien, l’anglais, le somali et l’arabe.

La population finlandaise comprend différentes minorités, qui ont par exemple, une langue, une culture ou une religion différente de la majeure partie des Finlandais. Les minorités traditionnelles sont, par exemple, les Finnois suédophones, les Samis, les Roms, les Juifs et les Tatars. De plus, la Finlande a accueilli des immigrés de Russie, d’Estonie, des pays des Balkans, de Somalie et d’Irak, entre autres.

Les religions en Finlande

Liberté de culte et pratique de sa religion en Finlande

La liberté religieuse est de règle en Finlande. Toute personne qui vit en Finlande a le droit de choisir sa religion et de la pratiquer. Chacun est également libre de n’appartenir à aucune communauté. Personne n’est non plus obligé de pratiquer sa religion.

LienOpetus- ja kulttuuriministeriö

La liberté religieuse

Toute personne âgée au moins de 20 ans peut fonder une communauté religieuse. Un groupe religieux n’est pas obligé de se faire enregistrer comme communauté, car le groupe peut exercer ses activités aussi sans être enregistré.

Religion de l’enfant

Les parents décident quelle est la religion de l’enfant. Si les parents ne sont pas du même avis à ce propos, l’enfant ne pourra adopter aucune religion. Si le tribunal a désigné un des deux parents comme ayant l’autorité parentale exclusive, il pourra à lui seul décider de la religion de l’enfant.

L’enfant a le droit à un enseignement de sa religion à l’école. En savoir plus sur la page d’InfoFinland : Enseignement fondamental.

Une personne majeure qui est âgée de 18 ans peut décider de sa propre religion.