Vie en Finlande

Villes

Turvapaikanhakijana Suomeen

Demandeurs d’asile pour la Finlande

Comment faire une demande d’asile pour la Finlande ?

Vous pouvez faire une demande d’asile à partir de la Finlande, si vous craignez avec raison d’être persécuté dans votre pays. Vous pouvez faire une demande d’asile uniquement pour vous-même. Vous ne pouvez pas, par exemple, faire une demande sur la base de la situation d’un membre de la famille.

  • Faites une demande d’asile en personne.
  • Cette demande doit être faite auprès de la police, ou des autorités frontalières ou douanières.
  • Faites votre demande dès que vous arrivez en Finlande.
  • Indiquez de manière détaillée la raison pour laquelle vous demandez l’asile.

Vous ne pouvez pas faire de demande d’asile

  • dans les bureaux de représentation de la Finlande à l’étranger ou par leur intermédiaire,
  • par courrier postal ou électronique adressés en Finlande à partir de l’étranger.

linkkiMaahanmuuttovirasto:
Demande l'asile en Finlandefinnois | suédois | anglais

linkkiMaahanmuuttovirasto:
Brochure d'information pour les demandeurs d'asilefinnois | suédois | anglais | russe | français | somali | persan | arabe | kurde

Demandeurs d’asile des pays de l’UE

Dans la zone de l'UE (et de la Suisse, de la Norvège, de l'Islande ou du Liechtenstein), il faut faire une demande d'asile dans l'État où vous arrivez en premier lieu. Si vous avez demandé l'asile ou séjourné dans un autre pays de l'UE (ou la Suisse, la Norvège, l'Islande ou le Liechtenstein) avant d'arriver en Finlande, votre demande ne sera pas traitée en Finlande. Dans tel cas, vous serezrenvoyé dans le pays où vous étiez avant d'arriver en Finlande.

Si vous êtes citoyen d’un pays membre de l’Union européenne, vous n’obtiendrez probablement pas le droit d’asile pour la Finlande car celle-ci considère tous les pays membres de l’UE comme sûrs pour ses citoyens. C’est la raison pour laquelle les demandes des citoyens des pays membres de l’UE sont généralement jugées comme non justifiées. Toutefois, toutes les demandes des citoyens des pays de l’UE sont examinées.

Les pages d'InfoFinland Citoyens de l'UE fournissent des informations sur le déménagement des citoyens de l'UE en Finlande.

linkkiMaahanmuuttovirasto:
Non examen de la demande d'asilefinnois | suédois | anglais

Traitement de la demande et séjour en Finlande

Habituellement, le traitement de la demande dure plusieurs mois. Une fois que vous avez demandé l’asile, vous avez le droit de séjourner en Finlande pendant toute la durée du traitement de votre demande. Pendant cette période, vous ne pouvez pas voyager à l’étranger. Si vous partez en voyage, les autorités peuvent décider de la non-validité de votre demande.

Vous pouvez habiter gratuitement au centre d’accueil pendant toute la durée du traitement de votre demande d’asile. Vous pouvez également habiter ailleurs qu’au centre d’accueil, mais dans ce cas, vous devrez assumer vous-même vos frais de logement.

Comment la demande est-elle traitée ?

La demande de chaque demandeur d’asile est traitée individuellement. L’Office national de l’immigration traite votre demande d’asile et décide de l’octroi du droit d’asile ou du permis de séjour. Il vous convoquera à un entretien de demande d’asile à l’issue duquel vous saurez si vous pouvez obtenir le droit d’asile ou un permis de séjour pour la Finlande sur la base d’un autre besoin de protection. Vous avez le droit de demander les services d’un interprète que l’Office national de l’immigration se chargera de contacter.

linkkiMaahanmuuttovirasto:
Traitement des demandes d'asilefinnois | suédois | anglais

Le droit de travailler du demandeur d’asile

En tant que demandeur d’asile, vous avez le droit d’exercer un travail rémunéré en Finlande après un délai de trois mois à compter de la date de dépôt de votre demande, si vous êtes titulaire d’un document de voyage valide. Si vous ne possédez pas de document de voyage, vous pouvez exercer un travail rémunéré en Finlande si vous y séjournez depuis plus de six mois.

linkkiMaahanmuuttovirasto:
Droit de travail du demandeur d'asilefinnois | suédois | anglais

Demandeurs d’asile mineurs

Si un demandeur d’asile âgé de moins de 18 ans arrive en Finlande sans tuteur, on lui désigne sur place un curateur qui veillera à ce que ses intérêts soient préservés pendant toute la durée du processus de traitement de la demande d’asile. Les demandeurs d’asile âgés de moins de 16 ans et les enfants des demandeurs d’asile âgés de moins de 16 ans ont le droit d’aller à l’école en Finlande.

linkkiMaahanmuuttovirasto:
Un enfant qui est arrivé en Finlande sans tuteur(pdf, 674)finnois | suédois | anglais | russe | français | espagnol | chinois | persan | arabe | kurde

Aide juridique fournie aux demandeurs d’asile

Les réfugiés, les demandeurs d’asile et les autres étrangers peuvent demander de l’aide et des conseils concernant les questions juridiques auprès du Comité finlandais pour les réfugiés (Pakolaisneuvonta ry). Il fournit une aide juridique aux demandeurs d’asile au début du processus de demande d’asile. Pakolaisapu donne également des conseils aux personnes qui sont en Finlande sans permis de séjour.

linkkiPakolaisneuvonta ry:
Aide judiciaire pour les réfugiésfinnois | suédois | anglais

Asile et permis de séjour

Vous pouvez rester en Finlande si vous obtenez l’asile ou le permis de séjour sur une autre base. Vous pouvez obtenir l’asile en Finlande si les autorités considèrent que vous êtes persécuté dans votre pays d’origine en raison de :

  • votre origine,
  • votre religion,
  • votre nationalité,
  • l’appartenance à un certain groupe social,
  • ou votre opinion politique.

Si vous n’obtenez pas l’asile, dans certains cas, vous pouvez obtenir un permis de séjour sur la base d’une protection secondaire. Vous pouvez obtenir un permis de séjour sur la base d’une protection temporaire si vous êtes menacé de :

  • peine de mort ou d’exécution ;
  • de torture ou autre traitement ou peine inhumains ;
  • un danger personnel sérieux en raison d’un conflit armé.

Si vous faites une demande d’asile, l’Office national de l’immigration étudiera également si vous pouvez obtenir un permis de séjour sur une autre base.

Si les conditions dans votre pays natal sont telles que vous n’avez pas besoin d’asile ou de protection secondaire et qu’il n’existe aucun autre motif pour le permis de séjour, votre demande sera rejetée et vous serez expulsé de Finlande.

linkkiMaahanmuuttovirasto:
Asilefinnois | suédois | anglais

linkkiMaahanmuuttovirasto:
Permis de séjour sur une autre basefinnois | suédois | anglais

linkkiMaahanmuuttovirasto:
Expulsion d'un demandeur d'asilefinnois | suédois | anglais

Faire appel à la décision de l’Office national de l’immigration

Si vous n’obtenez pas le droit d’asile ou le permis de séjour, vous avez le droit de faire appel de cette décision auprès du Tribunal administratif d’Helsinki (Helsingin hallinto-oikeus). Les consignes pour faire appel se trouvent en annexe de la décision. En savoir plus sur les pages de l’Office national de l’immigration.

linkkiMaahanmuuttovirasto:
Faire appel à la décision relative à l'asilefinnois | suédois | anglais

Des problèmes avec le permis de séjour?

Vous trouverez plus d’informations sur les questions de permis de séjour également sur la page d’InfoFinland Problèmes de permis de séjour.

Demandeur d’asile en Finlande

Vous trouverez sur la page Demandeur d’asile des informations complémentaires destinées aux demandeurs d’asile.