Vie en Finlande

Villes

Turvapaikanhakijana Suomeen

Demandeurs d’asile pour la Finlande

Vous pouvez faire une demande d’asile en Finlande si vous craignez avec raison d’être persécuté dans votre pays. Les raisons de la persécution peuvent être l'origine, la religion, la nationalité, l'appartenance à un certain groupe social ou bien les opinions politiques.

L’Office national pour l’immigration Migri (Maahanmuuttovirasto) examine si les critères pour l'asile sont satisfaits et prend une décision sur cette base.

Vous pouvez faire une demande d'asile uniquement pour votre propre personne.

linkkiMaahanmuuttovirasto:
Brochure d'information pour les demandeurs d'asilefinnois | suédois | anglais | russe | français | somali | persan | arabe | kurde

Faire une demande d'asile

Vous pouvez faire une demande d'asile pour la Finlande uniquement sur le territoire finlandais. Il n'y a pas de document distinct que vous puissiez remplir à l'avance pour faire une demande d'asile.

Lorsque vous arrivez en Finlande, veuillez immédiatement informer les autorités de gardes-frontières ou la police que vous demandez l'asile. Les autorités de gardes-frontières ou la police vous enregistrera en tant que demandeur d'asile, inscrira vos données de base et prendra vos empreintes digitales.

Lorsque les autorités auront réceptionné votre demande d'aile, vous serez orienté vers un centre d'accueil. Vous pourrez y habiter pendant toute la durée du traitement de votre dossier par Migri. Vous pouvez également habiter ailleurs qu'au centre d'accueil, mais à ce moment-là vous devrez vous-même payer vos frais de logement.

linkkiMaahanmuuttovirasto:
Demande l'asile en Finlandefinnois | suédois | anglais

Demandeurs d'asile en provenance d'une zone de l'Union européenne

Sur les territoires des pays de l'UE (et de la Suisse, la Norvège, l'Islande et le Liechtenstein), il faut faire une demande d'asile dans l'État où vous arrivez en premier. Si vous avez fait une demande d'asile ou que vous avez séjourné dans un autre pays de l'UE (ou en Suisse, en Norvège, en Islande et au Liechtenstein) avant d'arriver en Finlande, votre demande ne sera pas traitée en Finlande. Dans ce cas-là, vous serez refoulé vers la pays où vous étiez avant de venir en Finlande. Ceci s'appelle la procédure « Dublin ».

Si vous êtes ressortissant d'un pays membre de l'Union européenne, vous n'obtiendrez pas l'asile en Finlande. La Finlande considère tous les pays de l'UE comme sûrs pour ses citoyens. Cependant, toutes les demandes des citoyens des pays de l'UE sont examinées.

Sur la page d'InfoFinland Citoyens de l'UE, vous trouverez des informations pour savoir comment emménager en Finlande pour d'autres raisons qu'en tant que demandeur d'asile.

linkkiMaahanmuuttovirasto:
Non examen de la demande d'asilefinnois | suédois | anglais

Demandeur d'asile mineur

Si vous êtes un demandeur d'asile âgé de moins de 18 ans et que vous arrivez en Finlande sans tuteur, un mandataire vous sera désigné. Ce mandataire est un adulte fiable qui vous aide dans vos démarches pendant toute la durée du traitement de votre dossier par Migri. Le mandataire vous accompagne lorsque devez parler avec les autorités. De plus, votre mandataire examine si vous pouvez être réuni avec votre famille. Vous avez droit à un hébergement, à la nourriture et aux soins de santé. Vous avez également le droit d'aller à l'école.

linkkiMaahanmuuttovirasto:
Un enfant qui est arrivé en Finlande sans tuteur(pdf, 674)finnois | suédois | anglais | russe | français | espagnol | chinois | persan | arabe | kurde

Traitement des demandes d'asile

Migri examine votre demande et prend une décision. Migri vérifie votre identité et votre itinéraire pour arriver jusqu'en Finlande, et évalue si vous pouvez obtenir l'asile en Finlande.

Il est courant que le traitement de la demande prenne plusieurs mois. Lorsque vous avez fait une demande d'asile, vous avez le droit de séjourner en Finlande pendant toute la durée du traitement de votre dossier. Pendant ce temps-là, vous n'avez pas le droit de voyager à l'étranger. Si vous voyagez, les autorités peuvent décider que votre demande n'est plus en vigueur.

Migri vous enverra une convocation à un entretien de demandeur d'asile. La convocation indique la langue d'interprétation, l'adresse exacte du lieu de l'entretien et l'heure.

linkkiMaahanmuuttovirasto:
Traitement des demandes d'asilefinnois | suédois | anglais

Entretien d'un demandeur d'asile

L'entretien de demandeur d'asile (turvapaikkapuhuttelu) est un événement primordial pendant le traitement de votre demande. Lors de l'entretien, on vous questionnera à propos des événements et des raisons pour lesquels vous avez dû quitter votre pays natal. Il est important que vous racontiez de la manière la plus précise ce qui est arrivé. Migri décidera sur la base de votre récit si vous obtenez l'asile pour la Finlande.

En tant que demandeur d'asile, vous avez le droit d'avoir recours à un assistant juridictionnel lors de l'entretien. L'assistant participe à l'entretien du demandeur d'asile selon son propre jugement.

Si vous avez besoin d'un interprète, Migri se chargera de le convoquer.

Décision affirmative

Vous pourrez rester en Finlande si vous obtenez l'asile ou un permis de séjour sur une autre base. Vous pouvez obtenir l'asile en Finlande si les autorités considèrent que vous serez persécuté dans votre pays natal

  • en raison de l'origine,
  • de la religion,
  • de la nationalité,
  • ou de l’appartenance à un certain groupe social, ou
  • des opinions politiques.

Si vous n'obtenez pas l'asile, vous pouvez dans certains cas obtenir un permis de séjour sur la base d'une protection secondaire. Sur la base d'une protection secondaire, vous pouvez obtenir l'asile si vous êtes menacé de :

  • peine de mort ou d'exécution ;
  • de torture ou d'un autre traitement inhumain ou d'un châtiment ; ou
  • d'un grave danger personnel dû à un conflit armé.

Lorsque vous demandez l'asile, Migri examine en même temps si vous pouvez obtenir un permis de séjour sur une autre base.

linkkiMaahanmuuttovirasto:
Asilefinnois | suédois | anglais

Décision négative

Si vous n'obtenez pas l'asile ou de permis de séjour sur une autre base, vous serez refoulé hors de la Finlande. Vous avez également la possibilité de faire appel à une décision négative auprès du tribunal administratif. En annexe de la décision est fournie une consigne sur la manière de faire appel.

Vous trouverez sur la page d'InfoFinland Décision négative de permis de séjour des informations sur les démarches à suivre si vous obtenez une décision négative.

linkkiMaahanmuuttovirasto:
Faire appel à la décision relative à l'asilefinnois | suédois | anglais

linkkiMaahanmuuttovirasto:
Expulsion d'un demandeur d'asilefinnois | suédois | anglais

Aide juridictionnelle pour les demandeurs d'asile

Pendant le traitement de votre demande, vous obtiendrez des conseils et une assistance juridictionnelle d'un bureau d'aide juridictionnelle public. Si vous voulez un assistant juridictionnel, veuillez contacter le bureau d'aide juridictionnelle. Le centre d'accueil vous aidera au besoin. Le bureau d'aide juridictionnelle (oikeusaputoimisto) peut vous orienter aussi vers un avocat privé ou un bureau d'avocats privé.

Vous pouvez également obtenir des conseils auprès de l'association pour les réfugiés Pakolaisneuvonta ry. L'association Pakolaisneuvonta donne également des conseils aux personnes qui sont en Finlande sans permis de séjour.

linkkiOikeuslaitos:
Bureaux d'aide juridictionnellefinnois | suédois | anglais

linkkiPakolaisneuvonta ry:
Aide judiciaire pour les réfugiésfinnois | suédois | anglais

Droit de travailler du demandeur d’asile

Vous avez le droit de faire un travail rémunéré si trois mois se sont écoulés après le dépôt de votre demande d'asile et que vous êtes titulaire d'un passeport valide ou d'un autre document de voyage que vous avez présenté aux autorités à ce moment-là.

Si vous n’avez pas présenté un document de voyage valide au moment de votre demande d'asile, vous pouvez faire un travail rémunéré en Finlande lorsque six mois se sont écoulés depuis le dépôt de votre demande.

Le droit de travailler se poursuit jusqu'à ce que ce que vous ayez obtenu une décision légale en ce qui concerne votre demande d'asile. Si Migri prend une décision affirmative concernant votre demande d'asile, vous obtiendrez un permis de séjour, Ce permis comprend pratiquement toujours le droit de travailler.

Si Migri prend une décision négative en ce qui concerne votre demande d'asile, vous avez le droit de travailler pendant la période de traitement de votre éventuel appel.

Pour travailler, vous avez besoin d'une carte d'imposition en Finlande. Demandez une carte d’imposition (verokortti) auprès du Bureau des impôts (Verotoimisto) le plus proche de votre domicile et remettez-la à votre employeur. En savoir plus sur les pages d'InfoFinland, Carte d’imposition.

Si vous travaillez continuellement, vous pouvez faire une demande de permis de séjour aussi sur la base du travail. Sur la page d'InfoFinland Venir travailler en Finlande, vous trouverez des informations complémentaires sur les permis de séjour du travailleur.

linkkiMaahanmuuttovirasto:
Droit de travail du demandeur d'asilefinnois | suédois | anglais

linkkiMaahanmuuttovirasto:
Permis de séjour sur une autre basefinnois | suédois | anglais