Vie en Finlande

Villes

Työsuhteen ehdoista sopiminen
theme icon

Convenir des clauses de la relation de travail

En Finlande, les droits de l’employé sont définis selon la législation et les conventions collectives de travail (työehtosopimus). Celles-ci définissent, par exemple, les salaires minimum, les horaires de travail, les congés, les congés payés pendant l’arrêt maladie et les conditions pour mettre fin à la relation de travail.

Le syndicat d’employeurs et le syndicat d’employés conviennent en commun des clauses de travail dans les différents secteurs. Ils donnent alors naissance à une convention collective du secteur (TES). Dans le secteur public (commune ou État comme employeur), on convient des conventions collectives pour les fonctionnaires (VES) ou de la convention collective générale des fonctionnaires municipaux (KVTES).

Les avantages convenus dans la convention collective sont toujours des avantages minimaux. Ils doivent toujours être respectés dans le contrat de travail. Par exemple, le salaire ne peut être inférieur à ce qui a été convenu dans la convention collective. L’employeur et l’employé peuvent cependant convenir dans le contrat de travail de clauses plus avantageuses que celles arrêtées dans la convention collective.

Les conventions collectives sont toujours convenues pour une période déterminée, en général pour 1 ou 2 ans ou pour une période plus prolongée. Les conventions collectives du secteur et les collections collectives pour les fonctionnaires engagent les syndicats de salariés et d’employeurs qui ont noué le contrat, ainsi que leurs membres. La convention collective peut aussi avoir un caractère erga omnes. Dans un tel cas, les employeurs qui ne font pas partie d’un syndicat patronal doivent respecter le contrat à l'égard de leurs employés.

Dans les offres d’emploi et les contrats de travail, on peut lire : ”palkkaus TES:in mukainen” (salaire selon la convention collective TES).Il est recommandé de se renseigner sur le niveau des salaires de sa propre branche en Finlande. Il est important de connaître la convention collective, car, en Finlande, aucun salaire minimum n’est fixé ; en effet, les salaires minimum sont toujours définis en fonction de la convention collective.

linkkiTyö- ja elinkeinoministeriö:
Législation du travailfinnois | suédois | anglais

Contrat de travail

L’employeur rédige en général un contrat de travail avec le nouvel employé. Les tâches de travail et le salaire, ainsi que les autres avantages et conditions liés au travail sont convenus dans le contrat de travail. Le contrat peut aussi être oral. Si aucun contrat écrit n’est rédigé, l’employeur doit fournir, sans demande distincte, un rapport écrit sur les clauses essentielles de travail.

Il est recommandé que le contrat de travail soit rédigé par écrit. Si les clauses ont été écrites, l’employé aussi bien que l’employeur peut vérifier dans le contrat ce qui a été convenu en commun. Ceci peut s'avérer utile au cas où des situations conflictuelles naîtraient au travail.

Pour en savoir plus sur la rédaction du contrat de travail, consultez la page d’infoFinland : Contenu du contrat de travail.

linkkiTyösuojeluhallinto:
Dresser un contrat de travailfinnois | suédois | anglais

Contrat écrit sur les clauses essentielles du travail

L’employeur doit fournir à l’employé, sans demande distincte, un rapport écrit sur les clauses essentielles de travail, en ce qui concerne les relations de travail valables jusqu’à nouvel ordre et pour celles se prolongeant au-delà d’une période de 1 mois.

Le rapport doit au moins mettre en évidence

  • le domicile ou le lieu de travail de l’employeur et de l’employé
  • la date du début du travail
  • la durée du contrat de travail à durée déterminée et le fondement de la relation en CDD
  • la période d’essai
  • le lieu de travail
  • les tâches de travail assignées à l’employé
  • la convention collective applicable au travail
  • les bases du montant du salaire et des autres rémunérations, ainsi que la périodicité de la paie
  • les horaires réguliers de travail
  • la détermination des congés annuels
  • le délai de préavis ou le fondement pour sa détermination

Si l’employeur ne fournit aucun rapport écrit sur les clauses essentielles de travail à l’attention de l’employé, il peut être sommé de payer une amende.