Vie en Finlande

Villes

Potilaan oikeudet
theme icon

Droits du patient

Les droits des citoyens aux services de santé sont garantis par la loi. Les droits des patients concernent les services de santé publics et privés, ainsi que les prestations de santé dans les foyers des personnes âgées et celles dont bénéficient les handicapés.

Si vous avez une commune de domicile (kotikunta) en Finlande, vous avez le droit d'utiliser les services de santé publics. Vous obtiendrez plus d'informations à la page Commune de domicile en Finlande sur le site InfoFinland.

Garantie d'accès aux soins (hoitotakuu)

Si vous avez besoin de soins urgents, par exemple s'il vous arrive un accident, vous avez le droit à recevoir de l'aide immédiate à la permanence des urgences d'un centre médico-social ou d'un hôpital. Si vous n'avez pas de commune de domicile en Finlande ou de justificatif vous permettant d’utiliser les services de santé publics en Finlande, vous devez payez pour ces services de santé le prix qui correspond aux frais réels encourus.

Si vous avez une commune de domicile en Finlande, vous pouvez utiliser les services de santé publics de votre commune. Les jours ouvrables et aux heures de bureau, le centre médico-social doit répondre aux appels téléphoniques des patients ou être ouvert pour leurs visites. Si la situation l'exige, vous avez droit à une visite au centre médico-social dans les trois jours ouvrables après votre demande de rendez-vous. Le centre médico-social doit aussi débuter un traitement non urgent dans un délai de trois mois.

Il est possible d’aller à l'hôpital avec l'ordonnance d'un médecin. L'hôpital doit évaluer le besoin des soins dans un délai de trois semaines après qu’il a reçu l'ordonnance du médecin. Si on constate que le patient a besoin de soins hospitaliers, le traitement doit débuter dans un délai de six mois au plus tard à compter du moment de cette évaluation du besoin des soins.

Si le centre médico-social du patient ou l'hôpital ne peuvent pas soigner le patient dans ce délai, il doit organiser pour ce dernier la possibilité d’être soigné dans un autre établissement. Cela ne doit pas causer de frais supplémentaires au patient.

linkkiSosiaali- ja terveysministeriö:
Garantie d'accès aux soinsfinnois | suédois

Autres droits

Le patient a droit :

  • aux soins de bonne qualité
  • à un bon traitement : la dignité humaine, les convictions et la sphère privée du patient doivent être respectées.
  • à la prise en compte de la langue et de la culture du patient dans la mesure du possible
  • à ce que l'accord du patient soit demandé chaque fois que c'est possible avant de commencer un traitement
  • aux informations sur son propre état de santé, la durée et de la portée du traitement, les facteurs de risque et les solutions alternatives au traitement
  • de vérifier ses propres données dans les documents des patients et de les corriger
  • de savoir quand il pourra commencer le traitement s'il y a de l’attente
  • de refuser le traitement
  • d’adresser une réclamation à l'établissement hospitalier s’il est mécontent
  • de recevoir une aide de l'ombudsman des patients (potilasasiamies) le cas échéant

On tient compte de l'opinion de l'enfant patient lorsque l'enfant est suffisamment développé pour exprimer son avis. Cela est évalué par un médecin ou par une autre personne professionnelle. Les parents de l'enfant ou les titulaires de la responsabilité parentale ne peuvent pas refuser un traitement si l'enfant mineur en a besoin.

Egalité en matière de services de santé

Selon la constitution finlandaise, toutes les personnes sont égales devant la loi. Personne ne peut être placé dans une position différente en raison de son sexe, de son origine, de sa langue, de sa religion, de ses convictions, de ses opinions, de son état de santé, de son handicap ou de toute autre raison liée à la personne.

En Finlande, la loi de la parité est également en vigueur. Elle interdit, en autres, la discrimination en raison de l’origine ethnique dans les services de santé et services sociaux publics et privés. Le Médiateur contre les dicriminations et le Tribunal pour l'égalité et la non-discrimination veillent à ce que personne ne soit discriminé en raison de son origine.

Tous les patients des services de santé ont le droit d’être traités de manière égale sans être discriminés. Si vous n’avez pas droit aux services de santé publics, vous avez le droit d’être traité de manière égale dans les services de santé privés.

Discrimination et traitement inapproprié dans les services de santé

Si vous estimez que vous avez été traité d'une manière inappropriée dans les services de santé, vous pouvez contacter l'ombudsman des patients (potilasasiamies). L'aide de l'ombudsman des patients est disponible dans tous les établissements qui proposent des services de santé, notamment dans les centres médico-sociaux, hôpitaux, centres médicaux privés, foyers des personnes âgés et établissements de soins des handicapés. Les services de l'ombudsman des patients sont gratuits. Demandez les coordonnées de l'ombudsman des patients à l'unité où vous avez été en consultation ou hospitalisé.

L'ombudsman des patients aide à résoudre des conflits, conseille et aide si vous voulez faire une réclamation ou demander un dédommagement pour erreur envers un patient. L'ombudsman des patients vous informe également sur les droits du patient et contribue à les mettre en œuvre.

Si vous pensez qu'on vous a discriminé dans les services de santé publics ou privés à cause de votre origine ethnique, vous pouvez contacter Médiateur contre les dicriminations (yhdenvertaisuusvaltuutettu).

linkkiSosiaali- ja terveysministeriö:
Ombudsman des patientsfinnois | suédois | anglais | russe

linkkiLe Médiateur contre les discriminations:
Aide aux victimes de discriminationfinnois | suédois | anglais | russe | estonien | français | somali | espagnol | turc | chinois | persan | arabe | kurde | albanais | allemand | thaï | vietnamien | portugais | tagalog | polonais

Services d'interprète

Dans les services de santé, vous avez le droit d'être servi en finnois et en suédois. Si vous ne parlez pas ces langues, il est possible de bénéficier des services d'un interprète dans plusieurs langues. Dans certaines situations, les autorités peuvent commander l'interprète et payer l'interprétation. Ce n'est pas toujours possible. renseignez-vous à l’avance auprès de l'autorité en question.

L'interprétation peut se faire par téléphone aussi. L'interprète doit être une personne majeure, son propre enfant mineur ne peut donc pas servir d'interprète.

Vous obtiendrez plus d'informations à la page Avez-vous besoin d'un interprète ? sur le site InfoFinland.

Associations des patients

En Finlande, il y a beaucoup d'associations de patients qui proposent des informations et des conseils aux personnes qui souffrent d'une maladie donnée. Grâce à l'association des patients, il est possible de trouver un soutien par les pairs.

linkkiSuomen potilasliitto:
Coordonnées de l'association des patientsfinnois